danger

METEO FEUX DE FORET

SCHEMA ET STRUCTURE

LA STATION UTILISE LA METHODE CANADIENNE DE L'INDICE FORET METEO (IFM) QUI A ETE UTILISE AU CANADA MAIS EGALEMENT EN NOUVELLE-ZELANDE BEAUCOUP DE PAYS AUJOURD'HUI UTILISE CETTE METHODE.

 

LE FWI UTILISE LES DONNEES SUIVANTES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA LECTURE DES DONNEES METEOROLOGIQUES S'EFFECTUE EN 11H ET 12H, LA STATION CALCULE CES DONNEES A 11H09 CHAQUES JOURS AU MOMENT DE LA PERIODE FEUX DE FORET PRINCIPALEMENT ENTRE JUIN ET SEPTEMBRE

 

 

 

VITESSE DU VENT POUR UNE MOYENNE DE PLUS DE 10 MINUTES

PRECIPITATIONS POUR LES 24 HEURES PRECEDENTES

TEMPERATURE DE L'AIR

HUMIDITE RELATIVE

STRUCTURE DE CALCUL DE L'IFM

 

 

 

FFMC

Il s'agit d'une évaluation numérique de la teneur en humidité de la litière de surface et d'autres combustibles fins durcis. Il montre la facilité relative d'inflammation et d' inflammabilité des combustibles fins. La teneur en humidité des combustibles fins est très sensible à la météo. Même un jour de pluie, ou de temps fin et venteux, affectera de manière significative le classement FFMC.

Le système utilise un décalage de deux tiers d'une journée pour mesurer avec précision la teneur en humidité des combustibles fins.

La notation FFMC est sur une échelle de 0 à 99. Tout chiffre supérieur à 70 est élevé, et supérieur à 90 est extrême.

 

DMC

DMC est une estimation numérique de la teneur en humidité moyenne des couches organiques faiblement compactées de profondeur modérée. Le code indique la profondeur que le feu va brûler dans les couches modérées du duvet. Les couches prennent plus de temps que les combustibles de surface à s'assécher, mais les conditions météorologiques du passé c'est à dire environs quelques semaines affectera de manière significative le DMC. Le système applique un délai de 12 jours pour calculer le DMC.

Une note de DMC de plus de 30 est sèche, et plus de 40 indique qu'un brûlage intensif se produira

 

DC

C'est une estimation numérique de la teneur en humidité des couches organiques profondes et compactes. C'est un indicateur de la sécheresse saisonnière et montre la probabilité d'incendie impliquant les couches profondes . Une longue période de temps sec (le système utilise 52 jours) est nécessaire pour assécher les végétaux et les affecter

Le code de sécheresse de 200 est élevé, et 300 ou plus est extrême indiquant que le feu impliquera les sous-sols profonds et les combustibles lourds.

 

 

 

 

 

 

 

ISI

Il indique la propagation du feu à ses débuts. Il est calculé à partir de la notation FFMC et du facteur vent. L'échelle ISI commence à 0 et une note de 10 indique un taux de propagation élevé peu après le départ de feu. Une note de 16 ou plus indique un taux de propagation extrêmement rapide.

 

BUI

Cette valeur indique comment le feu se développera après propagation initiale. Il est calculé à partir du Duff Moisture Code et du code de sécheresse.

L'échelle BUI commence à 0. Une note supérieure à 40 est élevée, une valeur de 60 est extrême.

 

FWI

L'information provenant de l'ISI et du BUI est combinée pour fournir une évaluation numérique de l'intensité du feu. L'IFM indique l'intensité probable d'un incendie.

L'IFM est divisé en 5 classes de danger d'incendie:

BAS 0 - 7

MODERE 8 - 16

HAUT 17 - 25

TRES HAUT 26 - 31

EXTREME 31+

 

 

INDICE DU COMPORTEMENT DE L'INCENDIE

INDICE DE COMBUSTIBLE